Sofi Oksanen

Purge

J’ai lu les premières phrases de Purge, pas la quatrième de couverture. Et j’ai eu envie de continuer. De ne pas arrêter.