Marie Josée Turgeon
Marie Josée Turgeon

D’aussi loin que je me souvienne, il y a toujours eu des livres dans ma vie.

aventures-a-joujouville

Mon plus vieux souvenir de lecture tourne autour d’un tout petit livre illustré dont le titre est Aventures à Joujouville. Il trône encore dans ma bibliothèque, sa couverture cartonnée tenant maintenant à l’aide de papier collant.

Je me souviens aussi de nuits à lire un recueil de poèmes écrits pas des enfants, sous mes draps à la lueur d’une petite lampe de poche argent et verte que mon papa m’avait achetée au dépanneur du village alors que j’avais 9 ans.

La petite maison dans la prairie

C’est environ à la même époque que j’ai lu toute la série La petite maison dans la prairie pour la première fois. J’ai tellement aimé Laura Ingalls que je relis souvent les huit tomes de son histoire que je possède encore dans l’édition de mon enfance. Les Ani Croche, les romans des Contes pour tous, la série Le Club des babysitters, les livres de la Comtesse de Ségur, qu’est-ce que j’ai pu en lire des livres! Il y a aussi eu les livres d’Émilie de la Nouvelle Lune que j’ai lue avidement après avoir découvert Anne la maison aux pignons verts de la même auteure (Lucy Maud Montgomery).

Un peu plus tard, vers l’âge de douze ans, je me suis mise à fouiller dans les livres de ma mère où j’ai trouvé Moi, Christiane F, 13 ans, droguée, prostituée, Des fleurs sur la neige et autres livres témoignage de l’époque puis aussi plusieurs romans québécois comme Les filles de Caleb, Le Sorcier ou Un jour la jument va parler. L’adolescence fut aussi ma période de romans d’horreur où j’ai lu de nombreux Stephen King, Le Silence des agneaux et au moins 75 tomes de la série Frisson.

Pendant la suite de mes études collégiales et universitaires, j’ai dévoré de nombreux classiques français et québécois. Puis mes années de libraire spécialisée en littérature jeunesse m’ont redonné le goût de ces livres, sans m’enlever celui des autres. Me voilà donc amoureuse des livres en tout genre à mon grand bonheur, ma plus grande déception étant de ne pas avoir assez de temps pour en livre davantage.

En 2014, j’ai réalisé un de mes rêves soit de publier un livre. J’ai effectivement co-dirigé la publication du recueil de nouvelles Pourquoi cours-tu comme ça?, puis en 2016, j’ai publié une nouvelle dans le recueil Comme chien et chat. Ce n’est probablement pas les seules publications que je ferai dans ma vie, mais pour le moment, je vous laisse, j’ai un livre à lire!

De février 2016 à janvier 2019, j’ai été chroniqueuse littéraire à l’émission de radio Samedi de lire animée par Amélie Boivin-Handfield et diffusée dans 30 stations à travers le Canada. J’ai adoré mon expérience!

Depuis 2017, je suis évaluatrice de manuscrit pour Le pigeon décoiffé qui offre des services et conseils littéraires. Je peux donc enfin dire aux auteurs ce qu’ils peuvent travailler pour améliorer leurs écrits qui sont très souvent surprenants!

Et, finalement, en août 2020, en pleine pandémie de Covid-19, j’ai remis mon mémoire à mon directeur et obtenu mon diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en édition de l’Université de Sherbrooke avec une recherche nommée : L’empreinte écologique de la production et de la mise en marché d’un livre papier au Québec. Tout un accomplissement pour moi puisque j’ai rédigé le tout en continuant à travailler à temps complet.

***

Lancé en février 2014, Aufildespages se veut différent de nombreux autres blogues littéraires du fait que les critiques n’y sont pas toutes positives. Loin de moi l’idée de démolir un bouquin, mais je préfère donner l’heure juste à mes lecteurs et ainsi faire naître l’envie de lire un livre ou non selon que mes explications correspondent à leurs goûts ou pas.

Je me fais également un point d’honneur de ne pas parler exclusivement des nouveautés en littérature, mais bien de voguer au gré de mes envies de lecture à travers les tablettes bien garnies de mes bibliothèques.

Pour tous commentaires ou demandes, n’hésitez pas à me contacter par courriel à info@aufildespages.ca et à me suivre sur la page Facebook d’Aufildespages!

Bonne lecture!

Marie Josée

4 commentaires

  1. moi aussi j'apprend des choses sur toi, continu ton beau travail Marie Josée je te suis aufildespages

  2. Antonio Lachance a dit :

    bravo marie comme ca lair facile de savoir ecrire et conprendre ce que tu ecris continue
    ma me coucher moin nieseux lache pas

  3. bonjour,

    mon premier roman est paru le 1er mars 2021. En tant qu’autrice inconnue du public, je n’ai aucune visibilité dans les médias et les librairies. Pourtant, mon roman intéressera sans aucun doute un grand nombre de personne. Pour qu’il puisse être apprécié à sa juste valeur, je vous demande de m’accorder la chance de voir mon livre présenté dans le journal de Montréal pour la rubrique littéraire.

    Veuillez accepter mes sincères salutations.

    Isabelle Joannette

  4. Bonjour,
    mon premier roman est sorti en librairie le 1er mars 2021. En tant que nouvelle autrice, je n’ai aucune visibilité. Pourtant, Évacués a un excellent potentiel. Il suffirait qu’il soit un peu publiciser pour décoller. J’apprécierais énormément que vous me laissiez cette chance en annonçant mon livre sur votre site.

    Histoire basée sur des événements réels. Quelqu’un a déjà dit : « Chacun des 80 000 sinistrés de Fort McMurray a une histoire à raconter…en voici sept. »

    Sept personnes, sept vies, un point commun : Fort McMurray. Cette fiction est inspirée de la tragédie qui s’est déroulée en Alberta en mai 2016. Bien que les personnages soient issus de l’imagination de l’autrice, leur vie pourrait être celle de n’importe quelle victime des terribles incendies survenus à Fort McMurray.
    Plongés au cœur des événements, un pompier forestier, une adolescente qui nous livre son journal intime, une infirmière québécoise et quatre autres personnages œuvrant dans différents secteurs racontent leur vie avant, pendant et après le drame. Malheureusement certains vivront des catastrophes qui pourraient leur être fatales!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.