Michel Jean remporte le prix littéraire France-Québec

L’auteur Innu et Québécois Michel Jean rafle les honneurs du prix littéraire France-Québec pour son roman Kukum publié en septembre 2019 aux éditions Libre Expression (Québec) et en novembre 2020 aux éditions Dépaysage (France).

Les trois romans québécois sélectionnés pour la finale du prix en plus de Kukum étaient Ta mort à moi de David Goudreault et Sauvagines de Gabrielle Filteau.

Lancé en 1998, le Prix littéraire France-Québec a pour objectif de souligner l’excellence du roman contemporain québécois et promouvoir la littérature québécoise en France.

Rappelons les précédents lauréats de ce prix qui existe depuis 1998 :

2019 – Mathieu Simard pour Les écrivements (Alto)
2018 – Éric Plamondon pour Taqawan (Le Quartanier)
2017 – Christian Guay-Poliquin pour Le poids de la neige (La Peuplade)
2016 – Anaïs Barbeau-Lavalette  pour La femme qui fuit (Marchand de feuilles)
2015 – Biz pour Mort-terrain (Leméac)
2014 – Catherine Leroux pour Le mur mitoyen (Alto)
2013 – Marie-Hélène Poitras pour Griffintown (Alto)
2012 – Jocelyne Saucier pour Il pleuvait des oiseaux (XYZ)
2011 – Lucie Lachapelle pour Rivière Mékiskan (XYZ)
2010 – Michelle Plomer pour HKPQ (Marchand de feuilles)
2009 – Marie-Christine Bernard pour Mademoiselle Personne (Hurtubise)
2008 – Christine Eddie pour Les Carnets de Douglas (Alto)
2007 – Myriam Beaudoin pour Hadassa (Leméac)
2006 – Sergio Kokis pour La Gare (XYZ)
2005 – Jean Barbe pour Comment devenir un monstre (Leméac)
2004 – Jean Lemieux pour On finit toujours par payer (Courte échelle)
2003 – Esther Croft pour De belles paroles (XYZ)
2002 – Guillaume Vigneault pour Chercher le vent (Boréal)
2001 – Micheline Lafrance pour Le don d’Auguste (XYZ)
2000 – Christiane Duchesne pour L’Homme des silences (Boréal)
1999 – Abla Farhoud pour Le bonheur à la queue glissante (Boréal)
1998 – Bruno Hébert pour C’est pas moi je le jure (Boréal)

Exit mobile version