Mon amoureux est une maison d’automne

Mon amoureux est une maison d'automneFlorence est artiste peintre, femme, bipolaire, maman, amoureuse et fille en deuil de sa mère. Elle nous fait voyager avec elle à travers le monde, dans les méandres de son esprit torturé et entre les bras des hommes qu’elle aime.

Le récit de ce roman n’est pas linéaire, il se promène dans le temps entre les moments de

bonheur et les épreuves vécues par la narratrice. Loin de déstabiliser le lecteur, ces retours en arrière expliquent le présent de Florence et nous permettent de comprendre ses émotions si intenses.
C’est avec une écriture fluide, simple et poétique que Mara Tremblay nous dévoile les

sentiments de Florence, sentiments qui sont peut-être un peu les siens puisque son personnage lui ressemble, sans être vraiment elle, puisque Mara est également femme, bipolaire, maman, amoureuse et fille en deuil de sa mère. Les phrases sont courtes, rythmées, parfois présentées sous forme de vers, ce qui amène beaucoup d’humanité à l’écriture de cet artiste qui peut maintenant ajouter le statut d’auteure à ceux qu’elle possède déjà.  
Mara arrive à nous faire vivre des émotions multiples tout au long de la lecture. De la peine, de la détresse, mais aussi un grand calme amoureux après la tempête. En refermant Mon 

amoureux est une maison d’automne, on a envie d’aller marcher en forêt et de respirer les feuilles mortes à plein poumons dans un rayon de soleil d’automne
.

Vous aimerez aussi