Anabiose

Anabiose - Claudine DumontAnabiose débute avec une jeune femme complètement saoule, chez elle, devant la télé sans le son, juste pour la lumière. Elle s’endort. Rêve. Lorsqu’elle se réveille, il y a deux individus dans la pénombre de sa chambre. Vêtus de noir, ils lui mettent un mouchoir sur la bouche, pour l’empêcher de crier, mais aussi pour l’endormir dans les vapeurs chimiques.

À son réveil, elle se trouve dans une pièce de béton, grise, vide, à part le matelas qui se trouve à même le sol, un globe de lumière blanche et un drain. Il y a bien une porte, mais elle est impossible à ouvrir. La jeune femme est prisonnière.

Chaque matin, elle se réveille fraîchement lavée, les jambes et les aisselles rasées de près et avec deux pichets de liquides pour sa consommation quotidienne. Elle n’a aucun souvenir de ces nuits où on la lave. Elle ne sait pas où elle est, ni pourquoi. Personne ne la cherchera. Personne ne se rendra compte qu’elle a disparu…

C’est dans cette ambiance oppressante que nous maintient Claudine Dumont au fil des pages. Son écriture est simple, fluide et sert bien le récit qui, en lui seul, réussit à nous enfermer dans un univers captivant.

Un premier roman d’une rare puissance dont la fin nous fait prendre conscience de… nous fait réfléchir sur… Au risque de vous en dire trop, je vous inviter à plonger dans ce roman angoissant au rythme essoufflant où le seul décor est la fameuse pièce grise. Celle où une jeune femme est enfermée… mais depuis combien de temps est-elle là?

Cliquez ici pour acheter Anabiose en ligne

Vous aimerez aussi