Rien n’est trop beau pour les gens ordinaires

Rien n'est trop beau pour les gens ordinaires - Marina LewyckaBerthold Sidebottom est un homme de presque 50 ans qui est retourné vivre avec sa mère. Acteur de théâtre, bègue, il est divorcé et vit difficilement le deuil de sa fille. Bref, il n’est pas George Clooney auquel il se compare régulièrement de façon comique.

Sa mère meurt en lui laissant pour seul conseil de garder leur appartement à tout prix. C’est alors que Berthold invite Inna, la femme qui partageait la chambre de sa mère à l’hôpital, à venir vivre avec lui dans le HLM de Londres où il habite. Son but : faire croire aux services sociaux que sa mère n’est pas morte pour ainsi pouvoir conserver son appartement. Voilà à quoi lui servira Inna, cette vieille Ukrainienne qui semble confuse et dont le jargon est tout à fait hilarant!

Dans cette tour d’habitation vit aussi Violet, une jeune Kennyane à la recherche du bonheur et de la justice, Len, un cul de jatte diabétique, et d’autres personnages tous aussi singuliers. À eux s’ajoutent un perroquet irrévérencieux, un pigeon à une patte et Mrs. Penny, gestionnaire du logement social qui enquête la sous-occupation de l’appartement de Berthold.

Comédie de mœurs qui ne se prend pas au sérieux, Rien n’est trop beau pour les gens ordinaires fait également une critique de la société en compagnie de ces personnages attendrissants.

J’ai sérieusement eu l’air un peu fou en éclatant de rire à de nombreuses reprises au cours de ma lecture, souvent dans le métro. Ce roman est extrêmement divertissant et drôle tout en abordant des thématiques d’actualité : le vieillissement, l’écologie, la corruption… À lire pour la détente et le bonheur de retrouver la plume si fabuleuse de Marina Lewycka!

Achetez Rien n’est trop beau pour les gens ordinaires dans une librairie indépendante!

 

Vous aimerez aussi