Prière d’achever

Prière d'achever - John ConnellyEn regardant la couverture de ce petit roman, j’avais véritablement l’impression qu’il s’agissait d’une histoire de meurtre : le titre, l’image de la femme en noir et blanc, le sac rouge, l’effet brumeux… Mais on m’a convaincue de lui donner sa chance.

À 36 ans, M. Berger est un homme tranquille. Célibataire, il occupe le même emploi depuis de nombreuses années et passe ses temps libres à lire les livres qu’il possède, classés sans ordre particulier sur les étagères qui agrémentent son modeste appartement. Quand la mère de M. Berger décès, lui laissant un petit héritage, il décide de quitter son emploi et d’emménager dans la maison de sa mère à Glossom où il espère concrétiser son rêve d’écrire lui-même un roman.

Si la lecture accapare alors beaucoup son temps, il s’accorde régulièrement une petite marche vers la voie ferrée en fin de journée, toujours accompagné d’un livre qu’il prend plaisir à lire près de la clôture qui se trouve là. Puis un soir, alors que le train accuse un léger retard, M. Berger aperçoit une femme qui se précipite vers la locomotive. Ce qui retient surtout son regard, c’est le petit sac rouge suspendu à son bras. Il tenta bien d’arrêter la course folle de la femme vers son funeste geste, mais celle-ci parvient au train puis se jeta à genoux sur les rails juste à temps pour accomplir son destin.

Pris d’un désarroi sans nom, M. Berger appelle la police qui se présente sur les lieux pour constater qu’il n’y a aucune trace de chair humaine, de sang ou autre violence qu’un tel accident aurait pu laisser. De plus, le conducteur n’a rien remarqué d’anormal.

Cette histoire aurait pu être attribuée au choc post-traumatique vécu par la mort de sa mère, mais M. Berger revit la même femme, quelques jours plus tard, tentant de se jeter à nouveau sous la locomotive. Il ne lui en fallut pas plus pour suivre la mystérieuse au sac rouge et découvrir une étrange librairie hébergeant les plus grands personnages de la littérature…

Ce petit roman d’à peine 120 pages est franchement intéressant et bien mené. Je ne peux vous en dire plus au sujet de l’histoire de peur de gâcher votre plaisir, mais sachez qu’à 5,75$, ce livre vous accordera un moment de lecture particulièrement agréable!

Cliquez ici pour acheter Prière d’achever dans une librairie indépendante!

 

Vous aimerez aussi