Le mystère Henri Pick

Le mystère Henri Pick - David FoenkinosCe roman part de véritables prémisses : il existe une bibliothèque où sont regroupés de nombreux manuscrits ayant été refusés par les maisons d’édition. Cette bibliothèque des livres refusés est située à Vancouver en Colombie Britannique : The Brautigan Library.

Donc, après avoir entendu parler de ce lieu particulier, un bibliothécaire de Crozon, en Bretagne, a décidé de reproduire l’idée et de réserver une partie de sa bibliothèque à ces fameux livres dont personne n’avait voulu.

Un jour, alors qu’elle est en vacances, Delphine, une jeune éditrice curieuse, farfouille à travers les manuscrits, en lisant quelques pages par-ci par-là. C’est alors qu’elle tombe sur une œuvre d’exception, un roman qui, selon elle, sera un best-seller et dont l’auteur porte le nom d’Henri Pick. Après quelques recherches dans la région, elle découvre que Pick est décédé et que, de son vivant, il était propriétaire de la pizzéria du coin. L’éditrice se rend donc chez la veuve du mystérieux écrivain pour obtenir l’autorisation de publication pour ce roman qui propulsera sa carrière au sommet du monde littéraire! Étonnamment, Pick ne lisait pas, n’écrivait jamais, sa femme n’était au courant de rien… Ces informations permettront de faire mousser encore davantage la promotion du roman Les dernières heures d’une histoire d’amour.

Après la publication, les médias s’enflamment, les ventes explosent. Dans toute la France littéraire, on ne parle plus que du phénomène Henri Pick. Mais un journaliste littéraire déchu commence à douter de la véracité de cette histoire… Obstiné, il mène une enquête à la recherche du véritable auteur de ce roman à succès. Henri Pick a-t-il vraiment écrit un chef-d’œuvre dans le sous-sol de sa pizzéria, les mains pleines de farine?

Ce roman de David Foenkinos présente quelques ficelles véridiques du monde littéraire, chose qui n’est pas fréquente. L’auteur y aborde les difficultés que peuvent rencontrer les auteurs qui désirent publier leur œuvre, les métiers de libraire, bibliothécaire, éditeur, journaliste littéraire, bref quasi toute la chaîne qui mène à la publication d’un livre y est représentée, ce que j’ai beaucoup apprécié. On pourrait même croire que Foenkinos en profite pour régler ses comptes avec quelques maisons d’édition en cours de route…

J’ai trouvé cette lecture intéressante, mais la fin m’a tellement déçue que j’ai un peu l’impression d’avoir perdu mon temps dans les méandres de l’histoire d’Henri Pick. Une chose est sûre, j’ajoute la Brautigan Library à ma liste de lieux à visiter un jour et je ne goûterai jamais de thé au caramel!

Cliquez ici pour acheter Le mystère Henri Pick chez un libraire indépendant

 

Vous aimerez aussi

Post navigation