La tristesse des éléphants

La tristesse des éléphants - Jodi PicoultJenna avait 3 ans quand sa mère, Alice, est disparue pour ne jamais revenir. Alors qu’elle a maintenant 13 ans, elle décide de mener une enquête pour retrouver celle qui l’a mis au monde. Lecture de ses journaux, analyse, retour sur les lieux de la disparition, Jenna met tout en œuvre et va même jusqu’à engager une voyante et un enquêteur pour l’aider dans ses recherches.

Serenity est une voyante qui a perdu ses nombreux pouvoirs après une fausse prédiction en pleine heure de grande d’écoute à la télévision. Depuis, elle se contente de lire les cartes et d’essayer d’entrer en contact avec des défunts dans un petit bureau de son appartement délabré, loin des projecteurs. De son côté, Virgil est un ancien inspecteur de police, celui qui a travaillé sur le dossier de la disparition d’Alice il y a 10 ans. Il a également quitté sa carrière avec un grand vague à l’âme, de la malbouffe en quantité et trop d’alcool pour demeurer lucide.

Tout au long du récit, les chapitres se promènent d’un personnage à l’autre. On apprend à connaître Alice, cette scientifique qui étudie le deuil des éléphants et qui aime ces pachydermes comme s’ils faisaient partie de sa famille. On la suit dans son histoire d’amour avec Thomas, dans sa grossesse et dans son apprentissage de la vie de maman avec une petite fille curieuse, un couple qui bat de l’aile et un mari aux prises avec la maladie mentale. On comprend les motivations de Jenna à découvrir la vérité ainsi que le désir de Serenity et Virgil à l’aider dans l’atteinte de ce but.

La tristesse des éléphants est un roman extrêmement documenté au sujet des habitudes des éléphants, sur leur processus de deuil, leur attachement les uns envers les autres, leurs liens familiaux. Ces informations ajoutent une couche d’intérêt pour le lecteur déjà captivé par la détermination de Jenna qui n’a qu’une seule idée en tête : prouver que sa mère ne l’a pas abandonnée de son plein gré.

Elle désire tellement retrouver Alice qu’elle va même jusqu’à s’enfuir de la maison où elle habite avec sa grand-mère pour se rendre dans un refuge d’éléphants dans lequel elle croit pouvoir trouver des indices. Plus le récit avance et plus Virgil reprend goût à la vie, délaisse l’alcool et se concentre sur son but, plus Serenity recommence à avoir des contacts avec l’au-delà et plus ces trois personnages deviennent attachants et inséparables.

Dans une finale inattendue, vous découvrirez ce qui est arrivé à Alice il y a 10 ans et tous les morceaux de l’histoire se placeront au bon endroit. La tristesse des éléphants est un livre à la fois doux et intriguant, entre l’histoire d’amour filial, l’enquête policière et les sciences occultes. Une chose est sûre, vous ne vous ennuierez pas avec cette œuvre de Jodi Picoult!

Cliquez pour acheter La tristesse des éléphants dans une librairie indépendante!

Vous aimerez aussi