Etta et Otto (et Russell et James)

Etta et Otto (et Russell et James)Un matin, alors qu’elle a 83 ans, Etta laisse un message à Otto, son mari, sur la table de la cuisine de leur ferme de Saskatchewan :

Je suis partie. Je n’ai jamais vu l’eau, alors je suis partie là-bas. Rassure-toi, je t’ai laissé le pick-up. Je peux marcher. J’essaierai de ne pas oublier de rentrer.

À toi (toujours)

Etta

Atteinte de démence, Etta a décidé de traverser le pays vers l’est pour se rendre à l’océan. Au cours de son périple, ses souvenirs s’emmêlent à la réalité de son voyage de 3232 km : sa sœur Alma, la Seconde Guerre mondiale, ses premiers moments avec Otto, son amitié avec Russell et la présence de James, un coyote qui suit ses pas et, parfois, lui parle.

Alors qu’Etta suit sa route, Otto se promène entre son lit et la cuisine où il apprend à cuisiner en déchiffrant les fiches recettes de sa femme. Puis il part acheter tous les journaux qui parlent de son amoureuse, cette vieille femme qui marche vers son but, inspirant tout un pays sur son passage. À son retour, il empile les copies dans un coin jusqu’à ce qu’il trouve, durant une nuit d’insomnie, ce qu’il va en faire. Avec de la farine, de l’eau et des rubans de journal, il confectionne une véritable collection d’animaux en papier mâché à commencer par des cerfs pour Russell parti retrouver Etta, la femme qu’il a toujours aimée dans l’ombre de son meilleur ami.

Au fil des pages, on navigue dans les souvenirs de ces trois personnages qui ont connu la dure réalité de la guerre. Otto comme soldat, Etta l’attendant et travaillant dans une usine de munitions et Russell, refusé au recrutement à cause d’une infirmité, s’occupant d’Etta, la couvant, jusqu’au retour de son futur époux.

L’ambiance de ce livre rappelle celle des romans scandinaves d’Audur Ava Olafsdottir et de Marina Lewycka. L’action y est lente, parfois onirique, l’écriture douce et apaisante, remplie d’émotion. Les personnages vieillissants sont terriblement attendrissants avec leur mémoire qui fuit, leurs corps qui ne suit plus tout à fait, mais leur esprit qui continue de fonctionner malgré tout, leur amour les uns pour les autres qui persiste malgré les années. Un roman sur le temps qui passe, les souvenirs qu’on en garde et la réalité qui nous rattrape trop souvent.

L’auteure Emma Hopper a été élevée au Canada et étudie présentement la littérature et la musique en Angleterre. Etta et Otto (et Russell et James) est le premier d’une série qu’on espère longue et tout aussi puissante.

Cliquez ici pour acheter Etta et Otto (et Russell et James) en ligne

 

Vous aimerez aussi