Vingt-quatre mille baisers

Vingt-quatre mille baisersD’une émotion à fleur de peau, Françoise de Luca arrive à nous transmettre toutes les possibilités d’un amour tout en nous faisant réfléchir sur le sens de notre vie. Par des phrases aux tournures des plus magnifiques, elle trace son chemin jusqu’à nous, fouille les recoins de notre mémoire où une histoire semblable existe déjà.

J’ai eu un immense coup de cœur pour la nouvelle «Quand elle se tait» que j’ai envie de lire en boucle, ne serait-ce que pour la dernière phrase qui, à elle seule, vaut la peine d’être lu dans une vie. J’aimerais bien vous la mentionner ici, mais ce serait gâcher votre plaisir de la découvrir et de ressentir toutes les émotions qui peuvent en surgir après en avoir lu la première : «Quand elle se tait, quand tu attends un mot d’elle et qu’il ne vient pas, ton âge te reprend et tu oublies l’avenir.»

À lire, relire, vivre et respirer!

Vous aimerez aussi