Crise

Crise - Kathy ReichsPour avoir été longtemps libraire jeunesse, je dois avouer que le genre policier n’est pas très présent dans la littérature adolescente. Évidemment, les ados peuvent lire les livres d’adultes, mais ils ne retrouveront pas de personnages à qui s’identifier comme c’est le cas dans la série des Viraux mettant en scène un groupe de quatre ados. Dans le premier tome, Viral, les quatre amis sont passés d’enfants normaux qu’ils étaient à une véritable escouade engagée dans la résolution de crimes. De plus, ils se sont retrouvés avec des pouvoirs spéciaux lors de circonstances troublantes…

L’auteure qui n’a plus besoin de présentation nous avoue, sourire aux lèvres, « J’écris chaque journée où je ne voyage pas, où je ne travaille pas et où je ne témoigne pas en cours pour différents cas. » Et à écrire, il semble que l’inspiration vienne d’elle-même puisque Reichs nous propose, dans le deuxième tome de la série, Crise, un récit dans lequel les Viraux se retrouvent sur les traces du trésor de la célèbre pirate Anne Bonny question de sauver le Loggerhead Island Institute qui emploie leurs parents et leur permet ainsi de rester ensemble. Sans cette Institut, ils devront déménager, une séparation qu’ils ne sont pas prêts à vivre puisqu’ils découvrent encore les possibilités de leurs pouvoirs communs.

L’idée d’ajouter une histoire de pirate est venue à Reichs lorsqu’elle a découvert l’histoire de Charleston en Caroline du Nord où les pirates ont véritablement fait des ravages à l’époque. Anne Bonny (née Brennan, coïncidence étrange) était d’ailleurs une véritable pirate et tous les éléments tournants autour de sa vie relatés dans le roman sont réels. De nombreux mystères persistent encore à son sujet dans la ville de Charleston.

Le personnage principal, Victoria Brennan, nièce de la célèbre Bones (Temperance Brennan), est une jeune fille pleine de fougue. C’est d’ailleurs une des forces de Reichs d’arriver à planter des personnages de façon si naturelle qu’on a l’impression de toujours les avoir connus. Ils sont attachants, vrais. Autre point fort de l’écriture, le ton est jeune, le vocabulaire est adapté à la réalité des adolescents que Reichs désire intéresser à la science. Selon elle, « C’est nécessaire de comprendre le monde des ados, leurs manières de parler, leurs préoccupations pour arriver à leur parler à travers un livre. »

Seul petit bémol, la traduction laisse parfois à désirer et quelques fautes d’orthographe parsèment le récit toutefois particulièrement prenant.

Loin de n’intéresser que les jeunes, parions que cette série saura captiver aussi leurs parents!

Cliquez ici pour acheter Crise en ligne

 

Vous aimerez aussi

Post navigation