Des livres avec une couverture de peau humaine…

Livre peau humaineSaviez-vous qu’on a découvert trois livres reliés avec de la peau humaine dans la bibliothèque de l’Université Harvard?

Un des livres en question possède même le titre Des destinées de l’âme et a été relié avec la peau d’une patiente d’hôpital psychiatrique en 1880. L’auteur pousse même l’audace jusqu’à ajouter la note «un livre sur l’âme humaine méritait une peau humaine».

À la dernière page d’un des livres titré Practicarum quaestionum circa leges regias on peut lire : «La reliure de ce livre est tout ce qu’il reste de mon cher ami Jonas Wright qui a été écorché vif par la Wavuma [Tribu africaine], le 4e jour d’août 1632. Le roi Mbesa m’a donné ce livre, c’est l’une des pauvres possessions de Jonas, avec sa peau en guise de reliure. Qu’il repose en paix.»

Si on en croit Lawrence S. Thompson, un des anciens directeurs de bibliothèques à l’Université du Kentucky, le premier livre connu a avoir été relié de la sorte était une bible française au 13e siècle. Comme quoi cette pratique a été réalisée à de nombreuses reprises sur une longue période de l’histoire du livre.

En 1933, une exposition à Harvard a d’ailleurs présenté un volume relié en peau humaine avec une note mentionnant que le fait d’avoir prélevé un morceau de 20 pouces carrés de peau au dos du donneur n’avait en rien affecté sa santé… La personne était vivante et avait décidé de donner une partie de sa peau au profit d’un livre original!

Qui sait, un jour, on pourra peut-être vraiment acheter un livre qui coûte la peau des fesses!

 

Pour plus d’information, lisez l’article original du site The Harvard Crimson

Vous aimerez aussi