Comment ne pas mourir

Comment ne pas mourir – Ces aliments qui préviennent et renversent le cours des maladiesAlors que Michael Greger était petit, sa grand-mère a dû se présenter à l’hôpital pour un problème de maladie cardiaque récurrent. On l’a retournée chez elle pour qu’elle puisse mourir entourée des siens puisque les médecins lui ont affirmé que rien n’était possible pour la guérir. Selon le corps médical, elle n’avait alors plus que quelques semaines à vivre. La vieille femme a alors changé complètement son alimentation, son mode de vie et a vécu jusqu’à l’âge vénérable de 96 ans, assez pour voir son petit fils obtenir son diplôme de médecine.

C’est cet événement qui a donné envie à Greger d’étudier le domaine médical, puis de pousser ses recherches du côté de la nutrition. Au fil de ses études, il a découvert que la nourriture que nous ingérons peut non seulement ralentir le cours d’une maladie, mais également inverser son évolution.

La première partie de Comment ne pas mourir, plus théorique, explique en quoi notre alimentation influence notre risque de développer l’une des 15 maladies ayant le plus haut taux de mortalité aux États-Unis (et probablement dans tout le monde occidental) : maladie cardiaque, cancer, AVC, diabète, etc. Quoique vulgarisée, l’information scientifique ici transmise n’est pas nécessairement facile à lire et on doit la consommer à petites doses ou simplement y aller avec les chapitres qui nous interpellent le plus selon les antécédents de maladies auxquelles nous sommes plus à risque. Une chose est sûre, si vous êtes comme moi, vous soulignerez de nombreux passages et prendrez beaucoup de notes dans les marges de ce livre!

La deuxième partie est plus concrète et explique quels aliments privilégier pour optimiser sa santé et lesquels il vaut mieux éviter. Pour rendre l’inventaire plus facile, l’auteur a créé un système de feux tricolores (un peu comme les feux de signalisation) :

  • vert : on en mange tant qu’on veut, ou presque
  • orange : comme le feu jaune, on peut, mais pas trop souvent parce qu’on est à risque
  • rouge : stop, on n’y touche pas!

Vous trouverez également dans cette section quelques réponses à de fausses croyances sur l’alimentation, et on sait qu’il en existe de nombreuses. Par exemple, «il y a trop de sucre dans les fruits», les aliments bio sont meilleurs pour la santé», ou encore «personne ne devrait manger de gluten».

Ce que j’ai aimé de ce livre c’est que Greger nous donne de véritables informations scientifiques, pas simplement des croyances ou des lubies à la gargarise-toi-avec-de-l’-huile-de-sésame-pour-tuer-des-bactéries. De plus, il n’est pas extrémiste à dire à ses lecteurs que s’ils mangent de la pizza une fois de temps en temps, ils vont anéantir leur santé. Non, il est plutôt logique et explique que la majorité de l’alimentation doit être santé, mais qu’un écart de temps en temps de tuera jamais personne.

À lire si vous vous intéressez à la santé par l’alimentation. Croyez-moi, vous ne verrez plus votre assiette de la même façon après cette lecture!

Cliquez ici pour acheter Comment ne pas mourir dans une librairie indépendante!

 

Vous aimerez aussi