Moi, Malala

Moi, Malala - Malala YousafzaiMalala Yousafzai, c’est une jeune fille pakistanaise qui a refusé l’ignorance et le fanatisme religieux de son pays qui confinait les femmes à l’intérieur, qui interdisait l’écoute de la télévision, qui coupait son monde de tout ce qui est occidental. À l’âge de onze ans à peine, elle élevait sa voix pour le droit à l’éducation des filles. Elle a reçu de nombreux honneurs : le prix international des enfants pour la paix, le prix Simone de Beauvoir et elle a récemment été candidate au prix Nobel de la paix, la plus jeune de l’histoire d’ailleurs.

Le 9 octobre 2012, elle a quinze ans. En prenant son autobus scolaire ce matin-là, elle ne pouvait se douter qu’elle allait bientôt devoir quitter son pays natal pour sa protection. Pendant le trajet, l’autobus est attaqué par un taliban qui cible Malala. La jeune fille qu’on veut faire taire est gravement blessée, on craint pour sa vie. Après avoir été soignée, elle s’est établie en Angleterre, là où sa sécurité pouvait être assurée. Elle a repris l’école et sa lutte contre les discriminations de son peuple.

C’est ce qu’elle nous raconte, aidée de Christina Lamb, grande reporter au Sunday Times. Elle nous parle de son enfance, de sa vie de petite fille dans un pays difficile, elle nous explique l’histoire de son peuple et le combat de son père pour fonder des écoles. On sent toute l’appartenance et tout l’amour qu’elle éprouve pour son pays, la beauté des paysages qu’elle décrit.

On sent également toute son incompréhension lorsqu’elle découvre que des enfants se promènent dans des dépotoirs pour récupérer les morceaux de métal, de verre qu’ils vont ensuite vendre au bazar pour quelques roupies, question d’aider leur famille à manger. On sent son indignation face aux traitements réservés aux femmes, aux jeunes filles.

À la lecture de ce récit, on prend véritablement conscience que le pays où nous vivons est beau, sécuritaire, exempt de conflits. Nous sommes chanceux… À plusieurs reprises, j’ai souligné des passages dans le livre de Malala. Je savais ces atrocités, j’en avais entendu parler, j’avais lu, mais j’ai toujours de la difficulté à croire qu’en 2013 il existe des pays dans le monde où une femme n’a pas le droit de sortir de chez elle sans qu’un homme de sa famille ne l’accompagne, même si c’est un enfant de 5 ans, des pays où les jeunes filles qui vont à l’école sont vues d’une manière négative, où le viol est considéré comme un acte d’adultère de la part de la victime.

Cette jeune fille courageuse qui se lève, droite et fière d’être Musulmane, est définitivement un symbole de paix dont beaucoup devraient s’inspirer dans le monde. Un récit émouvant et nécessaire pour mieux comprendre le conflit, pour prendre conscience que la bataille n’est pas terminée.

Achetez Moi, Malala en ligne

Vous aimerez aussi